Le travail c’est la santé… mais la retraite ?

La retraite a pour effet de diminuer l’anxiété des personnes ayant subi des contraintes psychosociales pendant leur carrière professionnelle. 

La lancinante question de la réforme des retraites reste invariablement associée au recul de l’âge de liquidation des droits. Pourtant, les chances de poursuite d’une activité professionnelle au-delà de l’âge de 60 ans restent très fortement liées à la santé des seniors.

En 2021, plus d’un tiers des salariés français estiment que le travail détériore leur santé, contre seulement 23 % en Europe. Les expositions au bruit, à la poussière, aux produits chimiques ou aux agents infectieux, au port de charges lourdes et aux mouvements répétitifs des mains figurent parmi les contraintes physiques les plus discriminantes en France d’après Eurofound.

De plus, depuis une trentaine d’années, le travail se densifie, les rythmes s’accélèrent, l’autonomie se réduit. D’après l’enquête européenne sur les conditions de travail de 2015, l’environnement social du travail (perception du management, aide et soutien des collègues, des managers, comportements sociaux, discrimination et climat social en général) est d’ailleurs devenu une contrainte majeure, la France se situant dans les dernières positions parmi les pays de l’Union européenne à l’aune de ce critère-là.

Des analyses de qualité chaque jour dans vos mails, gratuitement.

Il est fort à parier qu’en cas de nouveau recul de l’âge de la retraite, certains de ces salariés n’auront pas la capacité physique, voire psychique, de se maintenir en emploi à des âges plus avancés. D’ailleurs, la réforme des retraites de 1993 (allongeant la durée de cotisation) avait dégradé la santé perçue des personnes peu diplômées, plus enclines à connaître des carrières physiquement pénibles.


À lire aussi : Repousser l’âge de la retraite peut être nocif


Quelles sont alors en France les conséquences de la retraite sur la santé physique et mentale et comment tenir compte, de façon précise, de l’exposition à des conditions de travail physiques et psychosociales dégradées au long de la carrière professionnelle dans cette relation ? C’est à cette question que nous répondons dans notre dernier article publié dans la revue Annals of Economics and Statistics.

Deux hypothèses concurrentes et très intuitives coexistent dans la littérature traitant du rôle de la retraite sur l’état de santé.

« Retirement Blues » ou une retraite bien méritée

Lire la suite en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.