Risques psychosociaux et qualité de vie au travail

Quand les étudiants deviennent formateurs

Lassés des présentations à rallonges, des problèmes de connexion et des discours soporifiques, des étudiants partout en France se mettent à remplacer leurs professeurs pour offrir d’autres solutions d’enseignement à leurs camarades. Découvrez aujourd’hui deux initiatives portées par les étudiants pour les étudiants.

Mais le principe n’attire pas que les étudiants, des écoles supérieures s’en emparent. Exemple avec 42 et l’emlyon.

Les systèmes mis au point par les étudiants

L’avènement des pratiques digitales s’est répandu dans tous les secteurs, études supérieures comprises. Depuis les nouvelles mesures sanitaires, de nouvelles initiatives ont émergé en réponse à la solitude et la détresse des étudiants face à leurs conditions de cours.

Découvrez deux projets aux ambitions similaires et aux trajectoires bien différentes. La formation est aussi polymorphe du côté de ceux qui en bénéficient que de ceux qui la créent.

Les ressources d’Étudiants Infirmiers

En 2018, François Vatos, étudiant infirmier à l’Ifsi de Lyon décide de créer un site internet qui rassemble toutes les fiches de cours à destination des étudiants de sa spécialité. L’objectif ? Que tout le monde en France dispose d’informations fiables et complètes. Son site internet se présente comme une bibliothèque très complète qui rassemble tout le nécessaire pour un. e étudiant. e en Ifsi. On retrouve notamment :

  • Des fiches de cours
  • Des fiches par pathologie
  • Des fiches thérapeutiques
  • Des fiches de protocole

De quoi bénéficier de toute l’aide pour réussir ses examens !

« Nous nous basons sur les enseignements que nous recevons, et nous les complétons par des données que nous trouvons dans les livres professionnels ou auprès des collèges médicaux, afin de donner aux fiches une portée nationale » explique François Vatos.

Non content de proposer un ensemble de documents, le site Étudiants Infirmiers propose également un support par mail pour répondre aux diverses questions.

Approuvé par l’Ifsi de Lyon, le site internet est désormais alimenté par 5 étudiants bénévolement.

« Nous avons le soutien de notre encadrement dans notre démarche, informe François Vatos. Notre Ifsi approuve notre projet, et nous sommes en train de voir si un formateur accepterait de relire les contenus, ce qui n’est pas le cas actuellement. » Détaille le fondateur.

Le succès de la bibliothèque gratuite est tel que le nombre de visites est passé de 300 par jours mi-2019 à 17 000 durant le premier confinement.

Complémentaires aux cours que suivent les étudiants dans leur cursus universitaire, ces documentations sont de véritables atouts pour réviser, s’entraîner et compléter ses connaissances.

Détaillées, en phase avec les discours et langages médicaux, ces fiches rassemblent aussi bien des informations pratiques que des conseils méthodologiques et des explications sur les Unités d’Enseignement.

La méthodologie d’Hermione

Dans un autre registre, la start-up Hermione aide les étudiants en PASS (1ère année des études de médecine, remplaçant du PACES) à se donner toutes les chances de réussir cette année charnière.

Ici, pas de cours ou de fiches récapitulatives, mais des modules vidéo sur plusieurs sujets annexes nommés :

  • Les fondations de la productivité
  • Se créer une routine stable et productive
  • Le mental pour rester motivé, serein et bien dans ses baskets
  • Éliminer la procrastination, rester concentré et travailler plus vite
  • Organiser sa vie en PASS
  • Organiser ses révisions
  • Mémoriser efficacement

 

 

 

Titré « la méthode PASS », ce parcours est très similaire à ce qui existe sur le marché pour les entrepreneurs, ne serait-ce qu’en termes de format.

Plusieurs vidéos, plusieurs intervenants, plusieurs modules et un discours très énergique : voilà la recette de cette nouvelle formation.

Bien travaillé, ce parcours reprend tous les codes de réussite d’un e-learning :

  • Des vidéos courtes : 7 minutes en moyenne
  • De la documentation pour reprendre les points forts de chaque module
  • Des intervenants variés et expérimentés dans leurs domaines
  • Des lieux de tournage insolites pour des visuels impactant
  • Un discours proche de leurs apprenants
  • Un site web et une page de vente pointus

Non éligible au CPF, la formation reste toutefois accessible aux étudiants avec un prix de 297 € TTC et plusieurs solutions de paiement.

Qui est mieux placé pour aider les étudiants que les étudiants ? Les contenus concrets, adaptés, actuels et les formats interactifs forment aujourd’hui les réponses aux besoins des élèves, où qu’ils soient.

Les écoles s’emparent du peer-to-peer learning

En parallèle des initiatives développées de façon autonome par les étudiants eux-mêmes, certains organismes de formation initiale ont misé sur l’apprentissage entre pairs. Puisqu’il se fait entre collègues, pourquoi ne pas l’utiliser avec sur les bancs de la fac ?

L’exemple de 42

À l’image de nombreuses écoles de développement informatique, l’intégration à l’école 42 démarre lors de la célèbre piscine. Cette phase projet consiste à laisser toute autonomie aux étudiants pour qu’ils apprennent par eux-mêmes, ensemble ou individuellement.

Mais 42 pousse le concept collaboratif plus loin :

  • Le peer learning via la piscine et les projets de groupe ;
  • La peer evaluation où les élèves notent les projets de leurs camarades. L’objectif est de détecter les erreurs et les fonctionnalités absentes des projets ;
  • La peer pedagogy qui remplace l’enseignant. e par toute une communauté étudiante.

En utilisant un concept qui a déjà fait ses preuves, 42 propose une nouvelle forme d’apprentissage. Unique, elle offre aussi l’avantage de sélectionner les étudiants.

emlyon et son intégration pro-active

 

 

Souhaitant s’éloigner de la traditionnelle semaine d’intégration, l’école de commerce emlyon a choisi de faire pleinement participer les étudiants.

Résultats : les 1 400 nouveaux étudiants, toutes promotions confondues, construisent eux-mêmes leurs cours. Pour ce faire, ils suivent 3 étapes :

  1. Chaque étudiant sélectionne les sujets sur lesquels il se sent à l’aise. Ainsi, des groupes par affinités se forment ;
  2. Les élèves créent des cours de toutes pièces ;
  3. Ils donnent ensuite ces cours aux autres étudiants.

Ce système est rendu possible avec la participation de 50 enseignants et membres du personnel. Des solutions technologiques facilitant l’apprentissage entre pairs comme We Are Peer constituent le support digital du projet.

Malgré l’investissement que demande la création d’une formation, les étudiants aux plannings bien chargés n’hésitent pas à réinventer l’apprentissage. Parce qu’ils en sont les premiers bénéficiaires, ils sont également des créateurs avisés. En tant que formateur, observez leurs pratiques pour savoir ce qui sera demandé demain.

Lire l’article en ligne 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *